FALLS

Les chutes sont la principale cause de décès traumatique chez les personnes âgées. La moitié de ces décès ont été causés par un traumatisme crânien. Chaque année, un adulte sur trois âgé de plus de 65 ans tombe et la moitié de ces personnes âgées se font soigner aux urgences. Cette étude établira une nouvelle règle de décision clinique en matière d’urgence pour détecter les saignements intracrâniens traumatiques et standardiser l’approche en matière de tomodensitométrie de la tête. Une fois validé, nous optimiserons les soins aux patients en veillant à ce que les saignements intracrâniens soient identifiés rapidement. En réduisant l’utilisation de la tomodensitométrie de la tête, cette règle de décision permettra de réaliser des économies sur les soins de santé et de rationaliser les soins des urgences, centrés sur le patient.

PROTOCOLE : Il s’agit d’une étude de cohorte prospective, non interventionnelle, conçue pour développer une règle de décision clinique unique pour les médecins d’urgence évaluant les patients âgés ayant fait une chute.

POPULATION : Cette étude examinera un échantillon consécutif de patients de plus de 65 ans qui se présentent à l’urgence dans les 48 heures suivant une chute. Les personnes âgées qui seront tombées sur un sol plat (à l’intérieur ou à l’extérieur), d’une chaise ou d’un siège de toilette ou d’un lit seront éligibles. Les patients seront exclus s’ils ont 65 ans ou moins, s’ils sont tombés il y a plus de 48 heures, s’ils sont tombés dans les escaliers, de leur hauteur ou ont été renversés par une voiture, un vélo ou un piéton ou un autre mécanisme. Les patients seront inclus, s’ils ont eu un coup à la tête ou non. Les patients transférés d’autres hôpitaux, les patients ayant quitté l’urgence avant l’achèvement de leur évaluation médicale (contre avis médical) et les patients dont l’espérance de vie est inférieure à six semaines (décès attendu d’une comorbidité préexistante) seront exclus. Les patients seront recrutés 24 heures sur 24, 7 jours sur 7.